Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
du lundi au vendredi : 10h - 13h / 14h - 19h
mercredi : 10h -13h
01 41 31 31 31 23 Avenue Mac Mahon - Paris 17e
Relachement cutané du ventre

Relâchement cutané du ventre : comment se débarrasser de la peau fripée

20 avril 2022 DOCTEUR HUNSINGER

Le temps, les modes de vie et la génétique provoquent bien souvent l’accumulation de cellules adipeuses au niveau du ventre, cette graisse pouvant alors apparaître comme particulièrement inesthétique. Si nous ne sommes pas forcément tous égaux génétiquement face au vieillissement cutané et à l’accumulation de graisse au niveau du ventre, d’autres phénomènes extérieurs viennent accentuer l’aspect de peau fripée au niveau de l’abdomen. Il devient alors très difficile à partir d’un certain âge de contrer le relâchement cutané du bas ventre. 

Pourtant des solutions existent désormais pour retendre durablement cette zone abdominale. Comment faire disparaître les bourrelets disgracieux au niveau de l’abdomen et empêcher leur résurgence ? Quelles sont les solutions pour remettre en tension les différentes  couches de la peau ? Tout savoir sur les moyens permettant de contrer le relâchement cutané du ventre et de retendre la peau durablement.

Quelles sont les causes du relâchement cutané du ventre ?

Le relâchement cutané du ventre s’explique avant tout par des prédispositions naturelles. Des évènements extérieurs peuvent néanmoins aggraver ou provoquer l’affaissement de la peau de l’abdomen 

Les causes endogènes

Le relâchement cutané du ventre tient en partie à des phénomènes morphologiques propres à chaque individu. Le déterminisme génétique ainsi que la propension de la peau à se distendre plus ou moins naturellement en sont en bonne partie responsables. Certaines femmes ont notamment des prédispositions génétiques tendant à l’accumulation d’amas graisseux (adipocytes) autour de la zone du nombril ainsi qu’à relâchement naturel des fibres élastines au niveau de l’abdomen. Ces manifestations peuvent apparaître de façon précoce dès la fin de la puberté.

Pour ce type de profil, le relâchement cutané et la peau fripée seront toujours plus ou moins apparents malgré d’importants efforts au niveau de l’alimentation ou de l’activité physique.

Relachement cutané du ventre peau frippée

Pour les femmes, des phénomènes hormonaux expliquent également l’accumulation de cellules graisseuses autour de l’estomac (graisse viscérale). On peut notamment penser à la ménopause, qui, autour de 50 ans, réduit fortement les hormones féminines (oestrogènes et progestérone) ayant pour conséquence une plus grande accumulation de graisse dans la zone abdominale. La diminution des différentes couches de peau et son assèchement accentuent alors ce phénomène de ventre rond.

Pour les hommes, l’andropause produit plus ou moins les mêmes effets avec une diminution de la testostérone conduisant au vieillissement cutané et à l’apparition de plis mais généralement vidés de graisse (aspect fripé plutôt bourrelets graisseux).

 

Les causes exogènes

Si pour certaines personnes, le relâchement cutané du ventre est plus ou moins inexorable, des facteurs extérieurs peuvent l’aggraver de façon importante, voire même le provoquer pour les personnes n’étant pourtant pas prédisposé à la base. Parmi eux, on peut penser notamment à : 

  • L’accumulation de graisses dès la trentaine du fait d’une mauvaise hygiène de vie (alimentation trop grasse, trop sucrée, consommation d’alcool etc.). Ce régime alimentaire donne alors l’aspect d’un ventre ramolli. 
  • Les pertes de poids importantes et les variantes pondérales qui détendent les tissus et provoquent l’apparition de plis. La peau devient alors flasque à la suite des étirements répétés.
  • Les grossesses répétées réduisent l’élasticité de la peau et provoquent un transfert de cellules graisseuses (du fait des variations hormonales) qui viennent alors se stocker dans l’abdomen.
  • La consommation de tabac et notamment de nicotine qui diminue la production d’acide hyaluronique dont la concentration assure hydratation et fermeté à la peau.

 

Le traitement du relâchement cutané du ventre par la chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique constitue une solution radicale permettant de redraper la peau du ventre de façon durable. Plusieurs interventions répondent à cette problématique du relâchement cutané.

L’abdominoplastie

L’abdominoplastie autrement appelée plastie abdominale ou lifting du ventre est l’opération la plus courue pour venir à bout d’un important relâchement cutané au niveau de l’abdomen. Elle permet de supprimer durablement les amas graisseux, les excédents cutanés et de corriger les diverses altérations de la peau. Elle est particulièrement appropriée pour les personnes ayant subi un amaigrissement important à la suite d’une chirurgie bariatrique (présence d’un tablier abdominal recouvrant le pubis).

Abdominoplastie - Plastie abdominale

La plastie abdominale se déroule en 2 ou 3 grandes étapes selon les profils : 

  • Le retrait des cellules adipeuses (adipocytes) au niveau de la paroi abdominale par liposuccion (lipoaspiration) à l’aide de fines canules.
  • Un lifting abdominal visant à remettre la peau en tension par exérèse des tissus cutanés excédentaires.
  • Le raffermissement des tissus musculaires lorsque les muscles sont trop relâchés. Cette étape n’est pas toujours pratiquée et concerne surtout les patients souffrant de diastasis (écartement de part et d’autre des muscles du grand droit).

L’intervention d’abdominoplastie se limite certaines fois à une simple liposuccion lorsque la graisse à extraire est peu importante et que le relâchement cutané est relativement modéré voire inexistant.

 

Le bodylift

Le bodylift, également appelé dermolipectomie circulaire, est préconisé pour les personnes ayant un excédent pondéral localisé, tout particulièrement autour de la ceinture abdominale. Il consiste ainsi à retirer les amas graisseux au niveau du tiers moyen du corps. Il va ainsi plus loin que l’abdominoplastie puisqu’en plus de traiter le bas du ventre, il réharmonise intégralement la silhouette en éliminant les cellules graisseuses au niveau des fesses et des hanches. Le bodylift agit ainsi sur toute la latéralité de la partie inférieure du tronc (d’où le nom de dermolipectomie circulaire). Il est là encore spécifiquement destiné aux profils ayant subi un amaigrissement important notamment à la suite d’une chirurgie.

Bodylift

En pratique, le bodylift inférieur (BLI) commence par le décollement d’une bande de peau tout autour de la ceinture abdominale, des fesses et du ventre afin de pratiquer par la suite une liposuccion des tissus graisseux et cutanés excédentaires sur l’ensemble de ces zones.

Comme pour l’abdominoplastie, une cure de diastasis pourra être pratiquée sans que cela ne soit systématiquement nécessaire. Un repositionnement de l’ombilic pourra à l’occasion également être effectué. Dernière étape, la remise en tension de la peau interviendra du haut de l’abdomen vers le pubis ainsi qu’au niveau des fesses et des cuisses. Le bodylift permet ainsi de traiter l’excédent de peau du tablier abdominal mais aussi les fesses tombantes et la culotte de cheval. Il s’agit d’une intervention complète mais relativement longue et fastidieuse.

 

Le traitement du relâchement cutané du ventre par la médecine esthétique

Les interventions de chirurgie esthétique abdominale sont relativement lourdes en termes d’intervention ainsi que de suites post-opératoires. Pour les plus réticents, la médecine esthétique a également fait de gros progrès pour traiter la peau fripée du ventre de façon efficace.

La cryolipolyse 

Également dénommée lipocryolyse ou liposuccion douce, la cryolipolyse consiste à traiter les bourrelets disgracieux par le froid. Même si elle n’est pas utilisée pour traiter le relâchement cutané du ventre, elle permet un remodelage de la silhouette dans les parties les plus réfractaires à l’amincissement et donc en particulier l’abdomen. Il s’agit ainsi d’une technique ciblée intervenant au niveau des amas graisseux localisés. Ces adipocytes présentes notamment sur la partie latérale du ventre (poignées d’amour) vont alors subir un traitement par le froid à une température intense (autour de -8°). 

Cryolipolyse

Après une exposition pendant plusieurs dizaines de minutes, un phénomène de suicide des cellules adipeuses va alors se produire (apoptose) aboutissant sur leur désintégration. Ce choc corporel aboutit alors à ce qu’on appelle la lyse cellulaire c’est-à-dire l’autodestruction de la membrane d’une bonne partie des cellules graisseuses. Ce processus de mort des cellules va s’étaler sur plusieurs semaines (6 à 12 semaines selon la zone traitée). La cryolipolyse nécessitera généralement plusieurs séances à intervalles répétés pour un rendu optimal ainsi qu’un éventuel drainage par le système lymphatique facilitant la nécrose des adipocytes. Le ventre est la zone du corps sur laquelle le processus d’élimination des cellules graisseuses est le plus rapide.

 

La radiofréquence

A l’inverse de la cryolipolyse, la radiofréquence (ou body contouring) est une technique d’élimination des cellules adipeuses par la chaleur. Elle consiste à émettre des ondes électromagnétiques à très haute fréquence (THF) afin de provoquer l’échauffement des tissus sous-cutanés par un mouvement d’électrons. La chaleur ainsi produite va entraîner un double processus. D’une part d’élimination des cellules adipeuses avec des températures proches de 60°. D’autre part, la stimulation des fibroblastes qui va permettre un renouvellement du derme et une régénération du collagène. On assistera alors mécaniquement à une remise en tension cutanée

L’activité cellulaire issue de la radiofréquence permettra également le ralentissement du vieillissement naturel de la peau. Cette technique non-invasive de traitement du relâchement cutané du ventre sera à répéter sur plusieurs séances afin d’obtenir un résultat optimal et une redéfinition visible de la silhouette. Des séances d’infrarouge et de palper rouler permettront d’accélérer le processus et de drainer là encore le système lymphatique.

 

La routine à adopter pour se débarrasser de la peau fripée

En complément des méthodes plus ou moins invasives évoquées ci-dessus, le patient devra suivre certaines indications pour maintenir les résultats obtenus dans la durée et préserver la fermeté de la peau nouvellement restituée. Il lui faudra tout d’abord adopter un régime alimentaire sain et équilibré pour éviter les variations pondérales. 

Relachement cutané de l'abdomen

Un programme d’exercices physiques permettra également de raffermir les tissus et de les maintenir sous tension. Des séances de gainage, d’abdominaux, et de renforcement musculaire vont réduire l’aspect de peau fripée et flasque et rendre moins apparente la graisse sous-cutanée. La natation sera également un sport complet développant la musculature abdominale.

Des séances de massage de la zone abdominale seront par ailleurs bénéfiques en prévention du vieillissement cutané grâce à une stimulation de la circulation sanguine entraînant un mécanisme anti-âge d’autodéfense. Ces massages pourront également être accompagnés de l’application de crèmes cosmétiques raffermissantes et hydratantes qui agiront sur l’élasticité et la fermeté de l’épiderme.

Enfin, l’alcool et le tabac devront autant que possible être évités pour préserver l’épiderme et stopper l’accumulation de cellules graisseuses.