Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
du lundi au vendredi : 10h - 13h / 14h - 19h
mercredi : 10h -13h
01 41 31 31 31 23 Avenue Mac Mahon - Paris 17e
Réduction mammaire - Diminuer le volume des seins

Réduction mammaire

Une poitrine généreuse est un rêve pour de nombreuses femmes. Pourtant, des seins trop imposants peuvent rapidement devenir très gênants voire même handicapants. La réduction mammaire est une intervention de chirurgie esthétique qui permet de corriger cette disproportion. Au-delà d’un certain volume, le diagnostic d’hypertrophie mammaire est posé et peut ouvrir droit à une chirurgie réparatrice et donc à une prise en charge par la Sécurité Sociale.

Réduction mammaire : pour qui ?

La réduction mammaire est une opération de chirurgie esthétique voire réparatrice qui vise à diminuer le volume des seins pour améliorer l’homogénéité de la silhouette et les rendre plus proportionnels par rapport aux autres parties du corps.

L’hypertrophie mammaire peut être d’origine congénitale (à la naissance) avec un excès de tissu au niveau de la glande mammaire. Elle apparaît dans ce cas dès la puberté. Elle peut également survenir plus tard et être d’origine hormonale ou se produire suite à des grossesses à répétition, au processus de vieillissement ou encore à des variations de poids (surcharge pondérale). A l’excès de tissu glandulaire s’ajoute alors un excès de graisse qui accentue encore à la disproportion.

Dans un cas comme dans l’autre, elle n’est pas sans conséquence à la fois sur le plan physique comme sur le plan psychologique. La réduction mammaire s’adresse ainsi à toutes les femmes gênées au quotidien par la forme ou le volume jugé excessif de leur poitrine. Cette gêne peut prendre différentes formes :

  • Des douleurs dorsales et lombaires dues à ce déséquilibre corporel qui peuvent entraîner également une fatigue chronique ou empêcher certaines activités et notamment la pratique sportive.
  • Un essoufflement, des difficultés respiratoires voire des troubles squelettiques (arthrose) peuvent aussi être constatés. Le volume trop important de la poitrine fait prendre au corps une mauvaise posture et peut même déformer la colonne vertébrale. L’intervention chirurgicale peut alors dans ce cas être pratiquée très tôt (dès 16 ans) pour prévenir tout trouble de santé.
  • Une ptôse mammaire : les seins subissent un relâchement suite à la perte d’élasticité. La gravité attire alors la poitrine vers le bas, accroissant encore davantage les douleurs au dos.
  • Une asymétrie mammaire disgracieuse sur le plan esthétique entraînant également des difficultés pour se vêtir (soutien-gorge notamment).
  • Un complexe psychologique avec une forte poitrine pas toujours facile à assumer du fait de l’intérêt qu’elle peut susciter.
  • Une irritation cutanée due aux frottements et à la transpiration peut également encore accroître cet inconfort physique et psychologique.

 

Intervention de réduction mammaire en clinique esthétique

 

Un lifting est souvent associé à la réduction mammaire pour remonter le sein et éviter qu’il n’apparaisse comme “vidé” à la suite de la lipoaspiration.

 

Technique et déroulement d’une intervention de réduction mammaire à Paris

Préalables à l’intervention de réduction mammaire :

L’intervention de réduction mammaire est pratiquée par l’équipe de la clinique de chirurgie esthétique Rive Droite à Paris. Un chirurgien recueillera le souhait de la patiente et pourra répondre à ses interrogations sur l’opération. Un examen clinique de la poitrine, de la morphologie mais aussi de la qualité cutanée sera pratiqué. Il permettra en concertation avec la patiente de déterminer la quantité de tissus graisseux à extraire. Après s’être assuré de l’absence de contre-indication, le chirurgien fixera la date d’intervention avec la patiente.

Un rendez-vous avec l’anesthésiste sera pris au moins 48 heures avant l’intervention. Un bilan sanguin et un bilan radiologique des seins sera également prescrit. Les précautions préopératoires seront identiques à celles des interventions de chirurgie esthétique classiques (arrêt du tabac 1 mois avant et après l’opération, arrêt de la contraception le mois précédant l’intervention et non-ingestion d’aspirine 10 jours avant).

 

Les techniques de réduction mammaire :

La réduction mammaire se pratique généralement selon 3 techniques d’intervention en fonction du volume à retirer et d’ éventuelles autres malformations de la poitrine :

  • Une simple incision autour de l’aréole lorsque le volume à extraire est peu important et n’est pas associé à un diagnostic de ptose mammaire.
  • Une double incision en cas de volume moyen à retirer et de ptose légère. La première a lieu autour de l’aréole et la seconde entre le mamelon et la partie inférieure du sein jusqu’au sillon.
  • Une triple incision plus communément appelée “incision en T” en cas de gros volume à extraire et de ptose importante : péri-aréolaire, verticale et horizontale le long du sillon sous-mammaire.

 

La réduction mammaire en pratique :

L’opération en elle-même a lieu sous anesthésie générale, souvent en ambulatoire ou avec une durée d’hospitalisation assez courte (2 jours au maximum). Elle dure environ 2 heures, le volume à extraire et peut même être associée à d’autres actes de chirurgie mammaire comme l’opération des seins tubéreux ou un lifting des seins. L’intervention se déroule en 3 étapes :

  1. Avant l’intervention, le chirurgien délimitera la zone d’intervention au feutre. Après anesthésie, il procèdera à une incision plus ou moins grande en fonction du volume à extraire. Il réalisera ensuite l’ablation de l’excédent de graisse de la glande mammaire puis retirera l’excédent cutané avant de redraper la peau.
  2. Dans un second temps, l’aréole sera réduite et remontée.
  3. Enfin, le mamelon sera lui aussi repositionné pour garantir un résultat totalement naturel. Un pansement modelant et des bandes élastiques prenant la forme d’un soutien-gorge seront enfin apposées sur la poitrine.

 

Déroulement d'une réduction mammaire chirurgicale à paris

 

Suites opératoires et cicatrisation de la réduction mammaire

Après l’intervention :

A la sortie du bloc, les douleurs sont relativement modérées et calmées facilement par une prise d’antalgiques. Un soutien-gorge de contention devra être porté pendant un mois par la patiente pour assurer une bonne cicatrisation. Un soin particulier devra d’ailleurs être apporté aux cicatrices avec une désinfection régulière, des massages sur la zone et l’application d’une crème hydratante.

L’exposition solaire devra être évitée pendant au moins un mois pour optimiser encore la cicatrisation. Un arrêt de travail d’au moins une semaine est généralement observé et la pratique du sport sera fortement déconseillée pendant 2 mois.

La grossesse sera possible 6 mois après la plastie de réduction. La possibilité d’allaiter ne sera toutefois pas garantie. Une légère altération de la sensibilité des seins pourra être ressentie notamment au niveau du mamelon.

 

Résultats et cicatrisation :

Les résultats de la réduction mammaire sont très vite apparents avec une poitrine visiblement regalbée dès le lendemain, des seins à nouveau symétriques et bien repositionnés. Il faudra toutefois compter au moins 3 mois pour un résultat optimal une fois l’œdème totalement résorbé.

C’est également à partir de ces périodes que le processus de cicatrisation va véritablement s’effectuer. Les cicatrices commenceront à ce moment-là à s’estomper et disparaîtront vraiment au bout d’un an.

Le résultat de la réduction mammaire est définitif. La patiente devra tout de même faire attention aux variations de poids trop importantes.

TARIFS RéDUCTION MAMMAIRE

Intervention avec prise en charge ** sans pris en charge *
Réduction mammaire 3500-4200 € 6800-8000 €

PRENDRE RENDEZ VOUS POUR RéDUCTION MAMMAIRE

Contactez nous pour convenir d'un rendez-vous en vue de votre réduction mammaire. Nos chirurgiens vous communiqueront toutes les informations nécéssaires et repondrons à toutes vos questions.

PRENDRE RDV À PARIS