Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
du lundi au vendredi : 10h - 13h / 14h - 19h
mercredi : 10h -13h
01 41 31 31 31 23 Avenue Mac Mahon - Paris 17e
Injection de botox

Injection de botox

Avec l‘âge, notre visage se modifie du fait notamment de la contraction excessive et répétée de certains muscles faciaux. La peau perd alors en tonus et élasticité. Elle laisse apparaître ridules et rides d’expression qui avec le temps se figent définitivement et donnent un aspect plus fatigué, sévère ou triste à notre faciès. Le tabac ou l’exposition au soleil accroissent d’autant plus ce vieillissement et le creusement de ces sillons. Si un lifting sans chirurgie peut être envisagé, l’injection de botox ou toxine botulique permet également de corriger en douceur ces signes du temps.

L’injection de botox pour traiter les rides du visage

Bien connue depuis maintenant un demi-siècle, la toxine botulique est une puissante exotoxine naturelle utilisée à l’origine pour ses vertus thérapeutiques permettant de réduire les transmissions nerveuses à l’origine du déclenchement des contractions musculaires. Elle était notamment utilisée pour traiter le strabisme, l’incontinence ou la paralysie faciale.

Désormais utilisée en médecine esthétique, son usage à très faible dose permet de corriger les rides d’expression de la partie supérieure du visage (front, tempes, regard).
Seule ou en complément d’injections d’acide hyaluronique, la toxine botulique agit sur les rides d’expression dites dynamiques. Elle provoque une paralysie partielle et temporaire des muscles traités.

lle permet ainsi un relâchement musculaire ciblé sans pour autant figer le visage et notamment le front. Les muscles sont ainsi mis au repos et les rides ne pourront plus se creuser tant que le botox fera effet (en moyenne entre 4 et 6 mois). La peau redevient alors lisse et les signes de vieillissement s’estompent.

Le botox permet ainsi de traiter plusieurs zones du visage :

  • la partie supérieure : les rides horizontales du front, la queue des sourcils
  • la partie inférieure : les plis d’amertume au niveau de la commissure buccale, la mâchoire en remédiant au bruxisme qui peut être responsable d’une dégradation dentaire.
  • le cou : traitement des fanons du cou par injection dans les cordes platysmales qui constituent le large muscle peaucier qui le recouvre (le platysma).

En dehors du visage, le botox permet également de traiter avec succès l’hyperhidrose c’est-à-dire la sudation excessive des aisselles, des mains ou des pieds qui peut s’avérer très handicapante pour certaines personnes.

 

 

L’injection de botox pour traiter la ride du lion

Également dénommée ride de la glabelle, la ride du lion recoupe l’ensemble des rides verticales situées entre les deux sourcils. Elle peut être unique ou multiple. Sous l’impulsion des mouvements répétés des muscles de chaque côté du front (le muscle procerus et le muscle corrugator), des plis peuvent se former devenant à terme permanents. Ces muscles vont tantôt abaisser ou tantôt relever naturellement les sourcils sous l’influence des émotions et des expressions du faciès et donner au visage un air plus sévère.

 

Traitement de la ride du lion par injection de botox

 

L’injection de toxine botulique permet un relâchement des muscles procerus et corrugateur. La dose sera souvent supérieure à celles des injections des autres parties du visage compte tenu de la tonicité accrue du muscle corrugateur.

Le traitement de la queue du sourcil permet également d’ouvrir le regard du patient, particulièrement pour ceux dont les paupières ont une propension naturelle à apparaître comme lourdes ou tombantes.

De l’autre côté des sourcils et en plus de la ride du lion, la toxine botulique permet aussi de traiter les rides du contour des yeux parfois prolongées jusqu’aux tempes et plus communément appelées rides de la patte d’oie.

 

Le déroulement d’une injection de botox à Paris

Avant la séance :

L’injection de botox au sein de la clinique de chirurgie Rive Droite à Paris commence par une consultation au cours de laquelle un examen précis des groupes musculaires du cou et du visage sera pratiqué. Un chirurgien vous demandera de hausser ou froncer les sourcils, de sourire ainsi que d’autres possibles mimiques permettant de faire ressortir les rides et ridules.

Il analysera ainsi votre visage dans sa globalité et étudiera la tonicité des muscles responsables des rides au repos pour déterminer les zones d’intervention.

 

Pendant la séance :

Après proposition d’un plan de traitement et accord du patient, le chirurgien procèdera aux injections de toxine botulique en très petite quantité à l’aide d’une aiguille très fine (canule) aux différents points ciblés lors du diagnostic clinique et préalablement désinfectés.

 

Injection de toxine botulique à paris

L’intervention est rapide et excède rarement les 15 minutes. Elle est totalement indolore pour le patient même si une pommade anesthésiante pourra être proposée pour les plus sensibles. Les légères bosses de sérum physiologique pouvant apparaître sur les points ciblés disparaissent dans les 30 minutes suivant les injections.

Il est donc nécessaire de ne pas y toucher ni les masser contrairement à ce qui peut être pratiqué pour les injections d’acide hyaluronique. Les traces de piqûre disparaissent, elles, en quelques heures. Les patients pourront immédiatement reprendre leurs activités courantes sans aucune interruption de travail.

 

Après la séance :

Les effets du botox sont progressifs. Les premiers résultats commenceront à apparaître autour du 4ème jour post-injection et seront stabilisés au bout de 1 à 2 semaines. L’efficacité du traitement s’étalera sur une période de 4 à 6 mois et s’accentuera au fil des renouvellements. La récurrence des injections (espacées de 3 mois au minimum) permettra à terme d’obtenir une efficacité accrue dans le temps pouvant aller jusqu’à 8 mois.

 

 

Contre-indications et suites de l’intervention d’injection de botox

Les suites post-opératoires :

Après l’injection de toxine botulique, de rares petites ecchymoses peuvent apparaître sans aucune conséquence. De légères douleurs frontales pourront être ressenties ainsi qu’une hypothétique gêne au niveau des paupières (ptosis) qui disparaîtra d’elle-même au bout de quelques jours. Une visite de contrôle sera effectuée 2 à 4 semaines après l’intervention. Le patient devra par ailleurs réaliser des visites avec son chirurgien tous les 6 mois qui pourront coïncider avec de nouvelles injections s’il le souhaite.
Quelques précautions pré et post-intervention devront également être suivies :

  • la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoires ou d’anti-coagulants est déconseillée la semaine précédant l’intervention.
  • après l’injection, le patient devra s’abstenir de faire du sport, de mettre la tête en avant ou de s’allonger pendant quelques heures pour éviter une diffusion du produit botulique.
    Il devra également éviter de s’exposer à des fortes chaleurs de type sauna ou hammam ainsi qu’aux rayons UV.

 

Contre-indications :

Certaines catégories de population devront en revanche éviter d’avoir recours à ce type d’intervention. C’est le cas notamment :

  • des femmes enceintes ou des femmes qui procèdent à l’allaitement.
  • des personnes atteintes de maladies neurologiques ou musculaires (myasthénie, myopathie, sclérose latérale amyotrophique).
  • des personnes allergiques à la toxine botulique A.
  • des individus sous traitement antibiotique afin d’éviter les interactions médicamenteuses.

TARIFS INJECTION DE BOTOX

Intervention avec prise en charge ** sans pris en charge *
Injection toxine botulique (Azzalure Dysport Botox) 350-600 €

PRENDRE RENDEZ VOUS POUR INJECTION DE BOTOX

Contactez nous pour convenir d'un rendez-vous en vue de votre injection de botox. Nos chirurgiens vous communiqueront toutes les informations nécéssaires et repondrons à toutes vos questions.

PRENDRE RDV À PARIS