Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
du lundi au vendredi : 10h - 13h / 14h - 19h
mercredi : 10h -13h
01 41 31 31 31 23 Avenue Mac Mahon - Paris 17e
les fils tenseurs : une technique non-invasive peu recommandée

Tout savoir sur les fils tenseurs

10 novembre 2021 DR. VINCENT HUNSINGER

Attention : Cet article est uniquement à visée informative et ne constitue aucunement une incitation ou une recommandation d’intervention. Bien que cette technique soit utilisée par certains spécialistes de chirurgie et médecine esthétique, la Clinique Rive Droite Paris Étoile ne pratique pas ce genre d’opération et ne la propose pas à ses patients. Nos chirurgiens estiment en effet cette méthode des fils tenseurs peu efficace et préconisent à la place un lifting chirurgical voire un lifting médical sans chirurgie pour des résultats probants et durables. Des interventions qu’ils pratiquent d’ailleurs très régulièrement et pour lesquelles ils bénéficient d’une expertise importante.


Vous souhaitez raffermir les traits de votre visage pour retrouver une peau lisse et un teint éclatant ? Vous avez une peur bleue du bistouri et vous n’arrivez pas à franchir le pas de la chirurgie ? Rassurez-vous, il existe désormais des méthodes non-invasives pour lutter contre le relâchement cutané sans passer par le bloc opératoire et un lifting chirurgical. Une des dernières innovations de médecine esthétique consiste notamment à opter pour un remaillage à l’aide de fils tenseurs sans aucune incision ni cicatrice. Que penser de cette nouvelle technique très à la mode ? Comment fonctionne-t-elle concrètement ? Est-elle vraiment efficace sur la durée ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette méthode novatrice de lifting sans chirurgie.

 

Le principe des fils tenseurs ou thread lift

Avec le temps, les différentes composantes du visage viennent à s’affaisser provoquant à terme une disparition progressive de l’ovale du visage (en forme de V inversé). Les pommettes, bajoues, le sillon naso-génien ou encore les plis d’amertume tombent, non pas du fait d’une fonte graisseuse mais principalement sous le poids de la gravité. Les tissus adipeux, bien que restant intacts dans leurs proportions glissent progressivement vers le bas provoquant des creusements et des reliefs disgracieux.

La technique du thread lift permet de remédier à cet affaissement en retendant les zones ayant subi un déplacement de graisse à l’aide de fils tenseurs visant à soutenir une zone de peau relâchée provoquant ainsi un effet lifting ou mini-lift

Les fils tenseurs sont des fils synthétiques de qualité médicale et biodégradable qui sont fabriqués à base de polydioxanone d’où leur appellation courante de fils P.D.O.

Ils peuvent être lisses et positionnés en toile pour une production de collagène étalée sur de grandes surfaces. Ils peuvent à l’inverse être torsadés pour traiter de petites zones ciblées et globalement pour un relâchement assez modéré.

Les fils tenseurs peuvent être résorbables ou permanents.

Les fils résorbables sont généralement utilisés pour des personnes jeunes avec un faible relâchement de la peau et un affaissement restreint et localisé. Ils permettent de créer une trame collagénique qui va soutenir et tirer la peau pour une durée de 12 à 24 mois. 

Les fils non-résorbables et donc permanents permettent de remonter plus durablement les tissus mous vers le haut du visage (jusqu’à 5 ans). Ils sont dans ce cas autrement appelés fils de suspension, fils de tension ou encore fils crantés non-résorbables et nécessitent une intervention un peu plus longue. Malgré l’appellation de “fils permanents”, ils n’impliquent pas un engagement pour toujours pour le patient. Ils peuvent être retirés à tout moment à l’aide d’un produit anesthésiant qui va surhydrater la peau pour faire glisser et extraire les fils. Le terme “permanent” fait en effet plutôt référence à la très bonne biocompatibilité des fils qui restent en place et intacts une fois posés.

 

Le déroulement d’une séance lifting du visage sans chirurgie par fils tenseurs 

L’intervention de pose de fils tenseurs se déroule directement en clinique dans un bloc stérile sans avoir recours à une hospitalisation. Elle dure de 30 à 90 minutes selon la technique utilisée. Une simple anesthésie locale est effectuée. Pour pouvoir pratiquer ce type d’intervention, la peau devra être encore élastique, sans lésion et assez épaisse pour ne pas laisser apparaître les fils. 

Après application d’une crème anesthésiante, le praticien glisse les fils sous la peau du visage un à un en suivant un marquage en forme de U, de V ou de Z puis les ressort et coupe les extrémités une fois la tension souhaitée obtenue et la peau harmonieusement redrapée. Le positionnement des fils s’effectue en suivant les lignes de tension du patient et est généralement réalisé en suivant 4 zones : 

  • La zone temporale au niveau des tempes
  • La zone malaire au niveau des pommettes au-dessus de la mâchoire
  • La zone jugale autour de l’arcade osseuse de la joue
  • La zone cervicale au niveau du cou

La résorption des fils va provoquer une action de tension verticale par traction et va alors activer mécaniquement la croissance des cellules souches. La création de ces nouveaux fibroblastes dans l’hypoderme va induire un mécanisme régénérant qui va réactiver la production de collagène et d’élastine, substances apportant fermeté et élasticité à la peau.   

 

Les différents types de fils tenseurs

Plusieurs types de fils tenseurs sont utilisés selon l’intervention choisie et le profil du patient : 

  • Les fils P.D.O : particulièrement utilisés pour retendre les zones les plus lourdes du visage (pommettes ou bajoues), leur efficacité est notable au bout d’un mois pour une durée moyenne de 9 mois. Après avoir stimulé les fibroblastes et la production de collagène, les fils vont alors se résorber naturellement améliorant de façon naturelle la tonicité et l’élasticité de la peau.
  • Le fil d’or : c’est une technique de remaillage principalement indiquée pour les personnes subissant un relâchement modéré à l’approche de la quarantaine notamment. Les fils d’or sont extrêmement fins, très purs (99,9% d’or) et permettent un redressement des tissus tout en provoquant la stimulation de collagène. Ils sont particulièrement indiqués pour traiter le relâchement des pommettes, des bajoues et du cou. Les résultats mettent un certain temps à apparaître mais sont alors plus durables, les fils d’or pouvant mettre jusqu’à 5 ans à se désagréger.
  • Les fils crantés : permettant de traiter la ptose de la queue du sourcil, la ptose au niveau des bajoues, la mâchoire ou encore le cou, la technique des fils crantés est utilisée sur les zones les plus exposées du visage pour les profils avec un relâchement modéré. Composés de dents orientés dans des directions opposées qui s’implantent dans la graisse sous-cutanée, ils permettent de constituer un maillage qui va suspendre et relever le tissu cutané des extrémités vers le centre. Les résultats mettent plusieurs mois à apparaître et sont durables de 3 à 5 ans.
  • La méthode Crantor qui s’apparente à un mix des 2 dernières techniques : remaillage au fil d’or et remaillage aux fils crantés. Cette technique permet ainsi d’associer la synthèse de collagène à l’effet de resserrement du visage pour créer un effet de suspension par fibrose. Il s’agit de la solution la plus complète qui permet d’agir sur la plupart des zones exposées dont notamment les sourcils, les joues, la mâchoire et le cou. Son efficacité dure elle aussi entre 3 et 5 ans. 

 

Les avantages des fils tenseurs 

Les fils tenseurs procurent de nombreux avantages par rapport à un lifting chirurgical classique. Parmi la liste des atouts de cette solution de médecine esthétique, on peut relever notamment les points suivants : 

  • Une méthode douce et très peu invasive comparable à l’acuponcture.
  • Un résultat discret qui évite “l’effet figé”.
  • Une intervention rapide (de 30 minutes à 1 heure) et indolore réalisée à partir de fines canules ne nécessitant pas d’hospitalisation et seulement une anesthésie locale.
  • Aucune incision réalisée sur le visage et donc aucune cicatrice (un seul point d’injection).
  • Des résultats immédiats et qui s’améliorent encore au fil des mois
  • Une intervention sans danger pour la santé avec des fils résorbables (notamment utilisés régulièrement en chirurgie pour les sutures profondes).

 

Les domaines d’application des fils tenseurs

Utilisés dès 35 ans par les hommes comme par les femmes, les fils tenseurs permettent d’atténuer visiblement le relâchement cutané se produisant naturellement avec le temps sur différentes zones du visage : paupières, pommettes, bajoues, commissure des lèvres, sillon naso-génien ou encore sourcils. Ils maintiennent ainsi l’ovale du visage en évitant un affaissement généralisé donnant un air fatigué, un regard triste et un profil disharmonieux. 

Si le visage constitue le principal domaine d’application des fils tenseurs, ils peuvent toutefois être utilisés pour éviter le relâchement cutané d’autres zones du corps qui y sont particulièrement vulnérables comme notamment :

  • Les bras 
  • Les genoux
  • Les fesses
  • Le ventre

L’utilisation sur les autres zones du corps, bien qu’efficace, est en revanche relativement coûteuse compte tenu de la grande quantité de fils à utiliser pour couvrir ces surfaces.

 

Quels résultats pour un lifting sans chirurgie avec des fils tenseurs ?

L’application de fils tenseurs permet de retirer de nombreux bénéfices tout particulièrement pour les patients atteints d’un affaissement modéré. On peut notamment noter : 

  • Une stimulation de collagène et du mécanisme de réparation des tissus;
  • Une peau retendue et tonifiée grâce à la production d’élastine et d’acide hyaluronique;
  • Une atténuation des rides et des ridules qui pourra notamment être parfaite par des injections de botox et d’acide hyaluronique ( pour les rides des yeux et les rides autour des lèvres en particulier),
  • Une disparition des plis nasogéniens,
  • Une redéfinition des pommettes ayant tendance à descendre;
  • Une remontée de la queue des sourcils;
  • Un ovale du visage redessiné avec une disparition des bajoues et des fanons du cou retendus.

 

Les suites à l’intervention de pose de fils tenseurs

Les suites à l’intervention de thread lift sont très légères et le patient peut reprendre le travail et toutes ses activités ordinaires après seulement quelques jours. Une légère inflammation sera visible les premiers jours du fait de l’introduction d’un corps étranger dans la peau, le temps que la cicatrisation s’opère et provoque un effet de tension cutané. Des rougeurs et quelques bleus pourront également être constatés.  Une crème anesthésique locale pourra être appliquée sur la peau les jours suivant l’intervention pour apaiser ces effets. Une consultation de contrôle aura lieu avec le chirurgien généralement 15 jours après l’intervention.

 

Quelles limites à la pose de fils tenseurs ?

Si la technique du thread lift peut s’avérer prometteuse de prime abord, elle n’est pas sans comporter des limites qui en font une technique assez peu viable à l’avenir :

  • Le thread lift est réservé aux patients avec un relâchement cutané modéré voire très modéré. Il n’aura aucune efficacité sur les peaux trop affaissées.
  • Les fils tenseurs présentent un résultat esthétique limité par rapport à d’autres techniques de rajeunissement du visage.
  • C’est une technique qui présente de plus des résultats très limités dans le temps et qui doit donc être renouvelée régulièrement.
  • La pose de fils tenseurs dans une zone spécifique du visage a tendance à déplacer également certaines autres zones qui n’en ont pas spécialement besoin. Il est donc difficile d’établir une symétrie parfaite pour le chirurgien, ce qui peut présenter un caractère très déceptif pour le patient.
  • Certaines zones du corps très mobiles nécessitent la pose de nombreux fils qui peuvent donc s’avérer inconfortables et qui de plus ne restent pas en place très longtemps. C’est le cas notamment du cou pour lequel les fils ont du mal à rester en place plus de 3 mois.