Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Lifting colombien fesses

Tout savoir sur le piège du lifting colombien

04 novembre 2022 Écrit par le Dr Vincent Hunsinger, chirurgien esthétique

Vous souhaitez gagner en volume au niveau des fesses ou des seins sans avoir recours à la chirurgie esthétique ? Vous avez peut-être entendu parler du lifting colombien utilisant un système d’aspiration par l’intermédiaire de ventouses. Cette technique est beaucoup proposée sur les réseaux sociaux d’esthéticiennes et se distingue des autres types de lifting par le fait qu’elle est complètement non-invasive et indolore. Le lifting colombien ne requiert pas non plus d’injection comme cela peut être le cas pour les interventions de médecine esthétique. Comment fonctionne le lifting colombien ? Est-il réellement efficace ? Quels sont les limites et les dangers de cette technique ? Tout savoir sur le lifting colombien et les autres méthodes pour donner plus de volume à sa silhouette et éliminer les imperfections cutanées.

 

Le principe du lifting colombien

Tout savoir sur le piège du lifting colombien

Aussi appelé “vacuum therapy”, le lifting colombien est issu des méthodes ancestrales asiatiques pour augmenter le volume de certaines parties du corps. Ce type de lifting est réalisé à l’aide d’une machine composée de ventouses. Ces dernières vont servir à aspirer la peau et la chair afin de stimuler le flux sanguin et le système lymphatique et de redonner un aspect bien ferme et lisse à la peau. Les muscles au niveau de la partie traitée vont également se contracter permettant ainsi de supprimer le surplus d’adipocytes et d’atténuer l’apparence de la cellulite notamment grâce à l’effet volume. Le lifting colombien présente donc  en théorie de nombreuses vertus comme le remodelage du corps, la tonification des muscles, le traitement de la cellulite, l’élimination des toxines ou encore l’amélioration de l’élasticité de la peau.

Lifting colombien fessiers

 

Le déroulement de la “vaccum therapy”

La première phase du lifting colombien passe par un massage permettant de stimuler les cellules adipeuses. Ensuite, les ventouses sont posées pendant plusieurs minutes sur la zone concernée dans le but d’aspirer ces adipocytes. Après la séance, il est recommandé de se masser à l’aide d’un gel raffermissant associé à quelques petites activités sportives. Le lifting colombien peut produire des effets jusqu’à un an après les séances. Bien sûr, pour un effet durable, il est fortement recommandé de pratiquer des activités physiques et sportives de façon régulière et d’adopter une alimentation saine et équilibrée. Chaque séance dure entre 1h et 1h30 et une dizaine de séances sont proposées avec au moins un jour d’intervalle entre chacune d’entre elles.

Le lifting colombien est principalement proposé pour augmenter le volume des fessiers mais peut également être proposé pour la poitrine voire même pour le ventre, les cuisses, les bras ou le visage.

 

Les avantages de cette méthode particulière

L’un des principaux atouts du lifting colombien est l’absence d’intervention chirurgicale. Contrairement au lifting classique, celui-ci ne nécessite aucune incision ni ablation de peau excédentaire car il fonctionne simplement par aspiration de l’air par l’intermédiaire de ventouses placées sur la zone à traiter. Il s’agit donc d’une méthode non invasive sans cicatrice mais pas sans danger !
Lifting coombien

Les limites et les dangers de cette intervention

La première limite est l’efficacité. Présentée pour augmenter le volume des fessiers, cette méthode présente en réalité des résultats très temporaires. AUCUN résultat à long terme n’a pu être démontré avec ce type de thérapie par pression négative. Elle avait même été testée par certains chirurgiens, couplée à l’injection graisseuse et n’avait démontré aucune supériorité versus les injections sans vaccum thérapie.

Les dangers sur la peau sont bien réels : la peau peut présenter des ulcérations suite à ces thérapies, des vergetures, des lésions vasculaires.

Le rapport bénéfice-risque de cette intervention est défavorable. Nous déconseillons le lifting colombien en raison de son inefficacité et de ses risques avérés.

 

Les alternatives efficaces au lifting colombien

Le lifting colombien ne doit pas être confondu avec le le lifting brésilien ou « Brazilian Butt Lift » qui est une intervention chirurgicale associant liposuccion ou lipoaspiration et injection de graisse naturelle (lipofilling fessier). Cette opération, si elle est plus invasive (le lifting brésilien se déroule au bloc opératoire sous anesthésie générale), produit en revanche des résultats bien plus rapides et bien plus prononcés que le lifting colombien. Le brazilian butt lift consiste en effet à prélever de la graisse dans d’autres parties du corps avant de réinjecter celle-ci au niveau des fesses.

C’est également le cas de la technologie Hyacorp qui consiste à injecter un acide hyaluronique pour restaurer les volumes et remodeler une zone du corps. Cette option est envisageable en cas de correction modérée chez les patients où le lipofilling est impossible par manque de graisse. Celle-ci se fait sous anesthésie locale et dure entre 30 minutes et 1 heure 30. Le lifting colombien n’a donc rien à voir avec ces deux méthodes, car il ne requiert pour sa part aucune chirurgie et donc aucune intervention anesthésiste. Il est en revanche bien moins efficace que les deux méthodes évoquées pour les patients souhaitant un résultat relativement marquant et spectaculaire.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Si vous envisagez une intervention, vous pouvez prendre rendez-vous en quelques clics : nos chirurgiens pourront ainsi répondre à toutes vos questions et vous orienter vers une solution adaptée et réellement personnalisée.

PRENDRE RDV

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Notez-la !

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de votes 65

Pas encore de votes ! Soyez le premier.